INDIGO

Exposition-performance musicale • Lundi 17 octobre • 19h

L’artiste plasticienne Chris Pillot et Proxima Centauri investissent un espace culturel pour une déambulation musicale et artistique, pour une expérience à la frontière entre performance, architecture et arts visuels. Plusieurs œuvres de la série Indigo seront présentées et donneront lieu à une déambulation musicale.

Après une résidence partagée en 2013, cette nouvelle rencontre sera l’occasion d’interroger la couleur, tant picturale que musicale, mais aussi le rythme induit par ses peintures, dont l’ensemble proposera une lecture musicale : lignes, interruptions, reprises, pauses, autant de signes que l’on peut voir aussi bien dans la peinture de Chris Pillot que dans une partition. La dualité plein/vide de l’œuvre graphique se retrouve dans l’opposition son/silence de la musique. Le geste de la peintre se retrouve ainsi dédoublé par ceux des instrumentistes.

◗◗◗ L'artiste : Chris Pillot

Née en 1966, Chris Pillot est une artiste peintre née en 1966 à Paris. Elle a vécu de nombreuses années au Sénégal et exprime son questionnement sur la vie sur terre et au-delà à travers des compositions abstraites. Lors de ses études aux Beaux-Arts de Bordeaux, elle rencontre Paulette Expert, artiste graveur qui lui apprend à voir et à dessiner les formes par le contraste de l’ombre et de la lumière. Puis la découverte du peintre Keith Haring lui ouvre les champs de l’abstraction, et aiguise son sens de la composition déterminant pour elle l’importance du plein et du vide.

Lorsqu’elle peint, elle embrasse passé/présent/futur, les enregistre sur la toile, de sorte qu’espace et temps ne font plus qu’un. Chris Pillot peint comme on tisse : dans une accumulation successive de lignes qui se drapent, ondulent sur la toile. La forme, à la fois abstraite et graphique, est générée par une force vibratoire, une conscience simultanée de son intériorité et de sa présence au monde. Celles-ci engendrent des similitudes avec la nature et son étude (la science) : paysage raviné par l’eau, carte topographique, phénomène atmosphérique, spectre chromatique, visualisation de codages, forme organique… C’est ainsi que l’énergie émanant de la nature, la traverse pour resurgir dans sa peinture. Un principe de dualité est systématiquement à l’œuvre dans son travail. Le vide n’existe que par sa proximité immédiate avec le plein constitué de lignes. À eux deux ils structurent la surface picturale.

Le lieu

Les tarifs

Bientôt plus d’informations !
1 place achetée = 1 place offerte pour les titulaires de la carte jeune Bordeaux Métropole.