La Soirée des Musiciens

5 concerts • Dimanche 16 octobre • 14h-20h

◗◗◗ 14h • Ouverture

Les jeunes interprètes du PESMD Bordeaux Nouvelle‑Aquitaine ouvrent la journée avec la création mondiale d’une nouvelle œuvre du compositeur argentin Martin Matalon, pour un ensemble de 6 musicien·ne·s.

◗◗◗ 14h30 • Tremplin Jeune Génération

Les 5 compositrices et compositeurs émergent·e·s accompagné·e·s durant MIXTE · Académie internationale de création musicale dévoilent en création mondiale leurs œuvres, associant ensemble instrumental, voix et nouvelles technologies. Les œuvres de l’espagnol Bernat Pont Anglada, de la française Julia Cauley, de l’argentin Nahuel Litwin, de la libanaise Dzovinar Mikirditsian et du belge Nicolas Roulive seront ainsi présentées en création mondiale.

Une œuvre-tutoriel autour de la fabrication d’un pain artisanal, une réflexion autour des Milles et une Nuits, une partie d’échecs musicale, une « super-chanteuse » augmentée, ou encore une exploration des paradoxes entre geste et son seront autant de thèmes abordés dans ces 5 œuvres, symboles du dynamisme et de la créativité de la nouvelle génération de compositrices et compositeurs.

◗◗◗ 16h • Scène Génération SPEDIDAM • Résonances croisées

Pour la 3ème édition du Festival MÀD, Proxima Centauri invite Odile Auboin, altiste Génération Spedidam pour deux concerts. Elle donnera un récital solo avec les œuvres du répertoire de György Kurtág, György Ligeti associées à trois créations mondiales de la compositrice Patricia Elizabeth Bantar et du compositeur Benoît Sitzia. En fin d’après-midi elle intégrera le Grand Ensemble MÀD pour une création de Benoit Sitzia écrite pour alto soliste et ensemble de 17 musicien·ne·s.

ODILE AUBOUIN
Elle obtient deux premiers Prix (alto et musique de chambre) au Conservatoire de Paris en 1991. Lauréate de bourses de recherche Lavoisier du ministère des Affaires Étrangères et d’une bourse de perfectionnement du ministère de la Culture, elle étudie à l’université de Yale, puis se perfectionne avec Bruno Giuranna à la Fondation Stauffer de Cremona. Elle est lauréate du Concours international de Rome. En 1995, elle entre à l’Ensemble Intercontemporain. Son intérêt pour la création et sa situation de Soliste de l’Ensemble intercontemporain lui permettent un travail privilégié avec les grands compositeurs de la seconde moitié du XXe siècle comme György Kurtág ou Pierre Boulez, avec qui elle a enregistré Le Marteau sans Maître pour Deutsche Grammophon et dont elle a créé Anthèmes pour alto au festival d’Avignon. Elle collabore également avec les compositeurs de la nouvelle génération comme Ivan Fedele, Marin Matalon, Michael Jarrell ou Bruno Mantovani. Très impliquée dans le domaine de la musique de chambre, elle donne notamment les premières exécutions d’œuvres de Bruno Mantovani, Marco Stroppa ou Philippe Schœller. Attirée par la transversalité entre les divers modes d’expression artistique, elle participe à des projets avec les arts visuels et la danse.

◗◗◗ 16h45 • Duo XAMP

XAMP unit Fanny Vicens et Jean-Etienne Sotty dans un projet de création musicale.

L’accordéon est un instrument propice à de grandes explorations sonores : il recouvre tout l’ambitus de l’orchestre, il peut étendre son souffle sur de longues durées, sautant des plus fragiles pianissimos aux plus majestueux fortissimos. Il peut articuler les sons avec douceur, en chantant, ou alors avec une virtuosité pugnace ou virevoltante. Cette plasticité sonore, cette versatilité des notes, la microtonalité les a considérablement augmentées : les accordéons microtonals XAMP exacerbent le potentiel de l’accordéon classique, et en révèlent de nouvelles couleurs, de nouveaux timbres. Nos ami.e.s compositrices et compositeurs ont pu ainsi plonger dans cet univers de l’ouïe avec ferveur, parfois avec radicalité. Juan Arroyo en explore les vibrations, harmoniques ou mécaniques, pour créer une musique texturée, pleine de reliefs. Juan Pablo Carreño fait rugir des clusters à la force décuplée, transformant l’accordéon en tambour géant ou en guitare électrique hurlante. Jonah Haven tord et fluidifie les harmonies pour créer une ambiance douce, magique, surnaturelle. Enfin Pascale Criton propose de s’immerger au cœur des sons, de plonger l’audition et la sensation entre les notes, dans un envoutant monde de battements.

Programme ::

Jonah Haven (*1995, USA) : I burn a million years (2019) – 7′
Juan Arroyo (*1981, Perou) : Sospeso I & II (2017) – 7′
Juan Pablo Carreño (*1978, Colombie) : Estudio sobre la Resistencia 2 (2021) – 4′
Pascale Criton (*1954, France) : Wander Steps (2017/18) – 12′

◗◗◗ 18h15 • Ensemble MÀD

Sous la baguette de Guillaume Bourgogne, plus de 27 musiciennes et musiciens de l’Ensemble MÀD réuni·e·s exceptionnellement pour le Festival MÀD interprèteront les œuvres de Samir Amarouch et Unsuk Chin. L’ensemble donnera en création mondiale l’œuvre de Benoît Sitzia pour alto soliste et ensemble.

Le lieu

Les tarifs

Tarif plein : 20€
Tarif abonné·e·s  : 10€
Tarif réduit  : 5€
Tarif réduit pour les détenteur·euse·s la carte jeune Bordeaux Métropole et accompagnant·e au tarif abonné·e.